Pomodoro technique de productivité
Mindset

Pomodoro Technique : Comment une Tomate va décupler votre productivité !

Vous avez du mal à terminer, voire à commencer une activité ou une tâche que vous devez accomplir ? La procrastination est une pathologie qui peut être légère ou sévère en fonction de l’individu. Pour parvenir à gérer au mieux son temps, il serait intéressant d’appliquer The Pomodoro Technique.

Qu’est-ce que la Technique Pomodoro ?

Egalement appelée « Technique de la Tomate », ce terme italien désigne une solution inventée dans les années 80 pour gérer au mieux son temps et apprendre à être plus efficace et productif.

Cette technique basée sur la tomate fut créée par un étudiant observateur italien du nom de Francesco Cirillo, dont il décrit la méthode dans The Pomodoro Technique.

Apparemment, l’appétit et les bonnes idées viendraient en mangeant ! Le principe du Pomodoro vient du fait qu’une personne qui doive gérer plusieurs tâches à la fois se voit grandement limité en termes de productivité personnelle. La méthode Pomodoro vient justement apporter LA solution qui permettrait à un multitâche de se concentrer sur l’une d’elle de manière intensive afin de la mener à bien. Cette technique de concentration et de gestion du temps vous permettra de ne pas vous laisser perturber par les événements extérieurs.

Il a été démontré par de nombreuses études que le fait de demeurer concentré tout au long de la journée sur une multitude de tâches était contreproductif. Pour augmenter sa productivité, il est nécessaire de planifier sa journée en équilibrant parfaitement le temps de travail et le temps de distractions. Ce fut en partant de ce constat très logique que Francesco Cirillo a jadis décidé de mettre au point la Pomodoro Technique. A peine fut-elle révélée qu’elle devint l’une des plus utilisées par tous ceux qui souhaitaient gagner en efficacité. A l’époque, ce jeune étudiant se servait d’un minuteur de cuisine en forme de tomate pour gérer efficacement son temps. Ce fut d’ailleurs l’origine de l’appellation de sa technique.

Comment gérer son temps grâce à la technique de la tomate ?

Suite à la définition littérale de la Technique Pomodoro, il est temps de se pencher sur son concept principal. Il faut savoir qu’un être vivant a deux sortes de perceptions du temps. La première est associée à une succession d’événements. La seconde en revanche est un aspect du temps abstrait, que les chercheurs et philosophes appellent le devenir. C’est cette seconde perception qui nous pousse à mesurer le temps à l’aide des heures. Depuis, le concept de durée et de retard s’est développé. Qui dit temps et retard dit bien évidemment débordés de travail et stressés. Dans la finalité, l’objectif de la Technique Pomodoro est de se débarrasser de la perception du devenir.

Il est important de savoir maitriser son stress au quotidien afin d’augmenter son efficacité, dans tous les domaines, pas uniquement celui du travail. Grâce à la technique de la tomate, vous allez apprendre comment vous concentrer sur votre objectif final et non sur la technique à aborder pour sa réalisation. Pour ce faire, vous allez partager votre temps en sessions de 25 minutes. Chacune de ces sessions Pomodoro sera séparée par une pause, plus ou moins courte en fonction du besoin. Une session = un court break. Plusieurs sessions = plusieurs breaks. Le plus dur sera de vous y mettre, ensuite cette méthode sera très facile à suivre : il vous suffira de vous munir d’un minuteur et d’adopter une autodiscipline de fer.

Technique pomodoro gérer son temps
Apprendre à gérer son temps grâce à une tomate !

The Pomodoro Technique : Pour qui ?

Avant d’adopter la technique Pomodoro, vous devez tout d’abord déterminer si vous en avez besoin ou non. Si elle est facile à utiliser et pratique pour à peu près tout le monde, elle n’est pas forcément utile. La majorité des adeptes de cette méthode Pomodoro s’en servent dans la vie professionnelle. Commencez donc par voir si vous vous reconnaissez dans l’un de ces cas de figure :

  • Il vous est difficile de parvenir à vous concentrer sur une tâche de manière durable.
  • Les sollicitations extérieures ont une forte influence sur vous.
  • Vous avez une forte tendance à procrastiner et à repousser au lendemain ce que vous devez ou pouvez réaliser le jour-même.
  • Vous trouvez qu’il vous manque du temps. Que les heures dans une journée ne vous suffisent pas. Vous ne parvenez pas à venir à bout de toutes les tâches que vous devez accomplir.

La pertinence de la technique du Pomodoro dépend essentiellement de chaque individu. En général, ce sont les indépendants exerçants leur métier chez eux qui s’en servent le plus souvent. En effet, elle simplifie grandement la focalisation sur le travail et permet d’obtenir une meilleure organisation. Dans ce type de situation professionnelle, les sollicitations de l’environnement familial pèsent lourdement sur le temps de travail.

5 étapes pour apprendre à gérer son temps

La technique Pomodoro n’est pas une simple théorie que l’on cite pour laisser ensuite de côté. Il s’agit réellement d’une méthode pratique à appliquer au quotidien. Elle se divise en 5 étapes distinctes mais interdépendantes :

  1. La planification le matin : Vous devrez déterminer quelles seront vos activités de la journée.
  2. Le suivi, tout au long de la journée : Il vous faudra mesurer les efforts fournis.
  3. La compilation, le soir : Ce sera le moment du bilan de l’ensemble des efforts fournis et des résultats obtenus.
  4. La transformation, le soir : Le bilan servira à obtenir des informations et à déterminer si l’on est parvenu à ces objectifs.
  5. La mise en forme, le soir : Déterminer les axes d’amélioration et les progrès déjà réalisés.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment calculer la rentabilité immobilière ?

Chacune des tâches que vous effectuerez au cours de la journée devra se faire en Pomodoro, c’est-à-dire en sessions de 25 minutes. Ces unités de temps indivisibles ne devront subir aucune sorte d’interruption. Prévenez votre famille et vos collègues et servez-vous d’un minuteur en compte à rebours.

La technique du Pomodoro sera plus simple à suivre si vous disposez d’un agenda, d’un bloc note ou si vous enregistrez votre planning de la journée dans votre Smartphone. Commencez par établir une liste de ce que vous devez réaliser en priorité dans la journée. Prévoyez une section qui sera attribuée aux éventuels imprévus et que vous pourrez ensuite meubler si finalement aucun ne se produit. Le classement par priorité des tâches à réaliser dans une journée se fera chaque matin.

Besoin d’une technique complémentaire pour booster votre efficacité ? Je vous préconise de découvrir la Loi de Pareto ou Loi des 80/20.s

Lire plus : La loi de Pareto : boostez votre efficacité productive

Loi de pareto ou loi 80/20 complémentaire de la Pomodoro technique
A découvrir : La loi de Pareto ou loi 80/20 est complémentaire de la Pomodoro Technique

Des listes, des sessions, un suivi régulier et des pauses

Pensez à établir une liste à partir de l’inventaire des tâches à réaliser pour organiser votre temps. Ne lésinez sur aucune tâche encore en suspend, même si elle n’est pas urgente. Vous pourrez ainsi mieux gérer votre journée et toutes celles à venir. Vous pourrez anticiper et déterminer une à une les tâches que vous devrez effectuer. Déterminez combien de pomodoros par jour vous devrez effectuer et combien de pauses vous pourrez vous octroyer. Si vous avez plusieurs petites tâches à accomplir, regroupez-les pour qu’elles forment une session de Pomodoro en veillant à toujours définir les priorités. Puis, accordez-vous 5 à 10 minutes de pause entre chaque Pomodoro.

Lorsque vous prenez des pauses entre chaque session de Pomodoro, il faut que ce soit de véritable break durant lesquels vous ne penserez plus à rien. Il ne s’agira pas de penser à ce que vous allez faire ensuite et vous n’aurez aucun effort intellectuel à fournir. Prenez une bonne tasse de thé ou de café, soufflez, écoutez de la musique ou regardez votre fil d’actualité sur vos réseaux sociaux. Attention, ces pauses seront également chronométrées par le minuteur. Il est préférable que les imprévus soient gérés durant un pomodoro de 25 minutes plutôt que durant un temps de pause, toutefois c’est vous qui voyez comment vous organiser au mieux.

Poursuivez ainsi vos sessions de Pomodoro tout au long de la journée et une fois que vous serez parvenu à en réaliser 4, accordez-vous une pause de 30 minutes cette fois-ci. En effet, trop de travail tue le travail et vous devez prendre du temps pour vous ressourcer afin d’intégrer la prochaine pomodoro et être efficace. Une fois que vous aurez accompli une ou plusieurs tâches durant une pomodoro, cochez cette dernière dans votre liste de choses à faire. Cela vous permettra de suivre vos efforts et de déterminer à quel rythme vous avancez. Vous récolterez ainsi vos données d’une journée de travail, notamment le nombre de pomodoros que vous serez parvenu à réaliser et le nombre de tâches que ces sessions de 25 minutes contenaient.

Pomodoro technique listes et sessions
Respectez rigoureusement votre liste

La compilation des pomodoros de la journée prendra également une pomodoro. Ne lésinez pas sur cette partie importante car elle vous permettra de savoir combien de temps vous passez sur quel type de tâche afin de déterminer au mieux vos axes d’amélioration et vos progrès.

Une méthode pratique qui a déjà portée ses fruits

En résumé de ce qui s’était dit précédemment, le Pomodoro est l’intervalle de temps que l’on passera à travailler. Si vous accomplissez une tâche bien avant la fin de la session de 25 minutes, le reste du temps sera consacré à l’apprentissage et à l’éveil. De ce fait, gardez toujours un livre sur vous ou un tutoriel que vous souhaitez intégrer à vos compétences. Apprendre davantage chaque jour est également une solution pratique pour augmenter sa productivité. Toutefois n’empiétez pas sur votre temps de pause qui devra réellement servir à vous vider l’esprit. L’assimilation de l’esprit sera grandement favorisée par ce moment de détente séparant chaque session de Pomodoro. Un ensemble est constitué de 4 pomodoros et une pause allant de 15 à 30 minutes s’en suivra.

L’objectif de la Technique du Pomodoro consiste à réduire l’impact des interruptions durant la réalisation d’une tâche. Votre pomodoro, c’est la force invisible qui vous tient concentrée pendant un certain temps sans interruption. Dans le cas où un imprévu surviendrait, il sera nécessaire de reporter la suite du pomodoro en enregistrant l’activité. Ne croyez pas que votre journée de travail est gâchée tout simplement parce que vous avez été dérangé durant une tranche de 25 minutes. Vous avez encore des dizaines de 25 minutes pour vous rattraper au cours d’une journée. Rien n’est définitif tant que vous poursuivez vos tâches productives et que vous apprenez à être plus organisé. Il faut savoir que si bon nombre d’entreprises ont recours à cette méthode efficace, c’est parce qu’elle a déjà porté ses fruits, notamment dans le domaine de la gestion et du management.

Outil d’application pour The Pomodoro Technique

Lorsque l’on décide d’appliquer la méthode du Pomodoro, il est nécessaire de se servir de certains outils tels qu’une minuterie. Toutefois, inutile que cette dernière ait réellement la forme d’une tomate pour que votre gestion du temps soit efficace. Du moment que vous vous servez d’un appareil qui vous rappelle de prendre la pause toutes les 25 minutes. Un Smartphone par exemple, peu faire l’affaire, ou encore un réveil matin standard. Sinon, sachez qu’il existe également des sabliers spécial Pomodoro indiquant 25 minutes. Pour les férus de technologies, sachez que des applications Pomodoro ont également été développés. Ces applications ont été spécifiquement conçues pour vous motiver au quotidien à essayer de suivre au mieux cette technique de gestion de temps. Pour tester, sachez qu’il en existe des gratuites à télécharger.

Apprendre à gérer les interruptions

Dans l’idéal, il est important qu’une session de Pomodoro ne soit pas interrompue. Toutefois, malgré une organisation efficace, les imprévus ne peuvent pas toujours être maitrisés. En premier lieu, vous devez commencer par vous débarrasser des interruptions internes, à savoir l’envie de faire quelque chose d’autre. Il est important que l’interruption en question soit rapidement traitée et / ou notée dans la liste des choses à faire. Prenons un exemple : Vous êtes en train de finaliser votre exposé durant une session de Pomodoro. Puis soudain, vous vous sentez las et avez une nouvelle idée d’article à rédiger pour votre blog. Notez rapidement le titre et le résumé de ce que vous devrez écrire et vous y consacrerez un autre pomodoro. Puis ensuite reprenez où vous en étiez avec votre exposé jusqu’à la fin des 25 minutes. Rien ne vous empêche de réorganiser votre planning de travail dans la journée, toutefois il ne faudrait pas que cette dernière soit totalement chamboulée.

Pomodoro technique ne pas déranger do not disturb
Bien gérer les interruptions pour ne pas perdre le bénéfice de Pomodoro !

Pour ce qui est des interruptions externes, c’est-à-dire indépendante de soi-même et de sa propre volonté, c’est un peu plus difficile à gérer. D’une manière générale, lorsque vous adoptez la technique du Pomodoro, il est essentiel que vous préveniez votre famille, vos amis et collègues proches afin que ces derniers puissent ne pas vous déranger. Toutefois, si l’interruption provient d’une tierce personne extérieure, il est important que vous négociiez rapidement avec celle-ci et que vous tentiez de protéger le Pomodoro en cours sans arrêter le minuteur. Gérer son temps de travail ne se fait jamais sans quelques imprévus, notamment si c’est votre N+1 qui vient vous demander de vous charger de quelque chose de plus urgent. Si vous parvenez à sauver votre Pomodoro, tant mieux. Si réellement l’interruption a gâché la session de 25 minutes, tant pis, vous vous attèlerez à la prochaine.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La loi de Pareto : boostez votre efficacité productive

The Pomodoro Technique n’est pas à prendre au pied de la lettre

Il est vrai que lorsque l’on adopte pour la première fois la technique du Pomodoro afin de gérer sa vie professionnelle – mais également ses tâches au quotidien – l’on se heurte facilement aux habitudes. En effet, le fait de devoir interrompre soi-même son travail toutes les 25 minutes semble incohérent avec le fait de vouloir augmenter sa productivité. Notamment en ce qui concerne les procrastinateurs qui remettent toujours à plus tard certaines tâches et qui ont beaucoup de mal à démarrer une nouvelle action. De plus, pour beaucoup de personnes, le fait de replonger dans le travail après une pause – courte ou longue – est toujours assez difficile.

Le véritable principe du Pomodoro consiste à apprendre à travailler durant un certain temps sans interruption et avec une concentration maximale. Après, la technique est là et vous pouvez choisir de l’appliquer en l’adaptant à votre vie au quotidien. Certaines personnes préfèrent avoir une session de Pomodoro d’une heure sans interruption et de faire une pause de 15 minutes ensuite, puis de poursuivre ainsi. Si cela leur permet d’être plus productif, pourquoi pas ? L’objectif de cette technique toute simple consiste à se protéger des distractions et à demeurer dans une bulle de travail, en quelques sortes, loin de toutes sortes de perturbations.

S’auto-discipliner et adapter le Pomodoro à son rythme au quotidien

Il a été démontré par plusieurs études que les adeptes de la technique du Pomodoro sont en mesure de faire preuve de plus d’autodiscipline. Ces individus ne sont plus débordés de travail car ils ont développé une grande capacité de concentration ainsi qu’un contrôle constant de leurs impulsions. Ces facteurs sont réellement le meilleur moyen de gagner en efficacité et en productivité. Les gros bonnets et les têtes pensantes d’une entreprise sont souvent ravis de pouvoir se concentrer durant 25 minutes et de se vider l’esprit par la suite. Il est à noter que les facultés cérébrales et cognitives d’un être humain augmentent à mesure qu’il prend le temps de se concentrer sur une seule chose durant une période prolongée. Il s’agit donc de la meilleure solution pour les multitâches.

Attention cependant, certaines personnes ont du mal à travailler sur des cycles à intervalles régulières. Il arrive parfois également que les personnes qui s’en servent connaissent un stress supplémentaire à cause de la minuterie et de la limitation du temps. Si au bout de quelques semaines de pratique, la productivité recherchée n’est pas au rendez-vous, changez de tactique ou adaptez la Technique du Pomodoro à votre propre rythme afin de travailler avec efficacité.

Pour découvrir tous les détails de cette technique très efficace, vous êtes libre de vous procurer l’ouvrage très intéressant de Francesco Cirillo, La Technique Pomodoro ou même le fameux “minuteur tomate“.

Et vous concernant, quelles sont les astuces ou techniques que vous utilisez au quotidien pour être plus productif ? Vous êtes libre de me l’indiquer en commentaire !

À notre succès !

M.

Investir dans un logement ancien ou neuf ?
Logo mes secrets en immobilier - investissements

Partager l'article :

6 Comments

  • Vincent

    Article super intéressant, j’utilise cette méthode depuis plusieurs de 2 ans et c’est très efficace pour être productif. Avec d’autres méthodes comme zen ton done et autre on devient vite le roi de l’orga et de la productivité 😅

  • Nadia - Miss Copywriting

    Merci pour cet article bien complet sur la méthode pomodoro.
    Perso, je l’utilise depuis quelques années et elle me va très bien. J’ai une liste de tâches tous les jours et j’ai un compte à rebours (une appli) pour décompter les 25min. Ça marche très bien !

  • nathalie

    J’ai A-DO-RÉ ! Et je vais de ce pas me faire ma première dose de Pomodoro. Plus sérieusement, ce genre de technique pourrait bien me convenir parce qu’elle ne met pas la barre trop haut et que cette politique des petits pas sur 25mn, c’est nickel. En plus, j’aime bien le côté 25mn et pas 30. Parce que 25mn, c’est presque rien alors que 30mn, c’est une demie heure… L’autre aspect de cette tehnique qui me plait, c’est la pause obligatoire entre deux doses de Pomodoro. Ça régénère et ça permet aussi de faire un petit point rapidos sur ce qu’on vient d’accomplir. Enfin, ce que j’aime bien (même si je n’ai pas encore tout lu), c’est le sujet de ton blog… et je vais tout de suite télécharger ton bonus. En ce qui me concerne, ce n’est pas 30mn mais 30 ans… 😉

  • Nicolas

    Je confirme que cette méthode est redoutable quelque soit le domaine dans laquelle on l’applique. Ca oblige et contraint à avoir de la rigueur et à s’y tenir. Personnellement je m’y reconnais parfaitement !

  • Camille - Omni' To Vegan

    Article très complet ! J’utilisais la technique Pomodoro pendant mon Master et surtout pour travailler sur mon mémoire ! Ca m’avait pas mal aidée 😀 Et je m’en servais aussi parfois pour “lancer la machine”, genre je me disais “allez tu fais juste une session et si tu en as marre après tu arrêtes”, et puis une fois lancée j’étais partie pour durer… 😊

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facilisis felis justo id vulputate, Aenean Donec libero. in id, porta. fringilla

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre " 30 minutes et l'immobilier devient un jeu d'enfant "