Porte pour le choix d'un logement ancien ou neuf
Général

Lettre 5 – Investir dans un logement ancien ou neuf ?

Vaut-il mieux investir dans un logement ancien ou neuf ? Quels sont les avantages de chaque investissement ? La décision n’est vraiment pas facile à prendre. Fort heureusement que vous frappez à la bonne porte ! Pour vous aider à faire le bon investissement, voici les conseils les plus précieux à ne pas manquer.

Investir dans un logement ancien ou neuf : ce qu’il faut savoir

Un bien immobilier neuf est un logement dont la construction est inférieure à 5 ans. Généralement, il n’a jamais été utilisé auparavant (VEFA : vente sur plan) sauf en cas de revente prématurée de son premier propriétaire.

A contrario, un bien immobilier ancien est un logement qui a déjà été habité, qui a été vendu une fois ou qui a été achevé il y a plus de 5 ans.

En général, le prix d’acquisition d’un bien ancien est inférieur à celui de l’immobilier neuf. De plus, l’investisseur peut dénicher un bien ancien à petit prix, en échange de lourdes rénovations à réaliser, ce qui permet d’augmenter sa valeur une fois les travaux effectués. C’est pourquoi la rentabilité immobilière de l’immobilier neuf est souvent moins importante que l’ancien.

Certes, le prix d’achat d’un bien neuf est plus élevé que celui de l’immobilier ancien, mais il faut savoir que le budget déboursé est souvent compensé par les frais moindres à l’usage dans le neuf. De plus, l’investisseur peut débloquer des aides financières, ce qui peut compenser davantage la différence de prix.   

Investir dans le neuf : les avantages

Investir dans l’immobilier neuf, c’est profiter d’une multitude d’avantages :

  • Frais de notaire réduits (2 à 3% du prix du bien) ;
  • Plusieurs garanties (biennale, décennale, etc.) protégeant votre logement ;
  • Performances énergétiques bien plus intéressantes ;
  • Etc.

Par ailleurs, l’investisseur a la possibilité de choisir le bien qu’il lui convient en tout point. Il peut dénicher facilement le logement en fonction de ses besoins : emplacement, design, etc. et modifier les plans à sa guise.

Logement ancien ou neuf : plutôt neuf
Choisirez-vous plutôt le confort et la modernité d’un logement neuf…

L’avantage financier principal de cet investissement est la réduction d’impôts. En effet, la loi Pinel prévoit de nombreux avantages fiscaux. Elle permet aux propriétaires de bénéficier d’une réduction d’impôts de 12 à 21 % sur le prix du bien. Pour rappel, les investisseurs qui souhaitent bénéficier du crédit d’impôt mis en place par ladite loi doivent prendre en compte les ressources de leur locataire qui ne devront pas dépasser un certain plafond, de même que le montant du loyer qu’ils fixent sera aussi plafonné.

Investir dans l’ancien, c’est vous impliquer plus pour trouver un bien et le rénover. A contrario, il n’y a pas de travaux à faire dans le neuf. Toutefois, il faut savoir que la rentabilité est moindre. Selon les dires des spécialistes, le rendement brut moyen d’un tel investissement se situe entre 2 et 5 %, selon le type de bien (studio, T2 ou grandes surfaces).

Rappelons que les personnes qui acquièrent un logement neuf ne seront pas redevable à la taxe foncière durant les 2 premières années (exonération totale ou partielle), sauf si le maire de la ville ne leur accorde pas ce bénéfice.

Investir dans l’ancien : les avantages

Pour l’investissement dans l’immobilier ancien, les avantages sont aussi nombreux. En général, l’acquisition d’un bien ancien revient moins chère. En effet, le prix au m2 est inférieur à celui d’un bien neuf.

Par ailleurs, il faut savoir que cette option permet à l’investisseur de choisir un logement situé au centre-ville, alors que les biens neufs se trouvent plus souvent en périphérie. Et le plus important, c’est que l’investisseur n’attend pas la livraison du bien acquis. Il dispose rapidement de son achat immobilier.

Logement ancien ou neuf : plutôt ancien
…ou plutôt le charme et le cachet de l’ancien ?

Selon les dires des professionnels, la rentabilité dans l’ancien est plus avantageuse que l’immobilier neuf. Toutefois, le propriétaire doit payer plus d’impôts (revenus fonciers, tranche marginale d’impôt et CSG). Mais pour les personnes qui payent peu ou pas d’impôts, l’ancien est le choix parfait.

Pour vous assurer de solides rendements locatifs, il est recommandé d’investir dans une petite surface en centre-ville et de le mettre à la location durant 9 mois pour les étudiants (location étudiante) puis les 3 derniers mois de l’année en meublée pour les touristes (location touristique saisonnière). Ainsi, la rentabilité pourrait varier entre 8 et 10 %, voire plus.

A noter que les frais de notaire dans l’ancien représentent 7 à 8 % du bien.

Les conseils pour investir dans un logement ancien ou neuf

Faire un investissement dans l’immobilier neuf ou dans l’ancien ne s’improvise pas ! Pour être sûr de faire une bonne affaire immobilière, il existe quelques conseils précieux à ne pas manquer.

Pour l’immobilier neuf, il est fortement conseillé se rendre sur le lieu du futur bien immobilier. L’emplacement est le maitre-mot de votre achat. Par ailleurs, n’oubliez pas de vérifier la fiabilité du promoteur. Pour cela, n’hésitez pas à regarder ses autres réalisations.

Quant à l’immobilier ancien, sachez que cet investissement peut entraîner des travaux. Pour cela, il est important de vérifier si les travaux prévus ne soient pas au-dessus de votre budget. Par ailleurs, vous devez visiter le logement pour vérifier son état, et ainsi déceler ses potentiels défauts.

Pour réussir votre investissement immobilier, dans l’ancien comme dans le neuf, le critère numéro 1 reste toujours l’emplacement. Mais qu’est-ce qu’une bonne adresse ? Pour faire simple, il s’agit d’un quartier qui plaira aux éventuels locataires. Dans le cas contraire, il n’y aura pas de loyers et il vous sera difficile de rembourser le prêt. Pour être sûr de louer le bien et d’éviter les vacances locatives, optez pour un logement situé dans un quartier calme, à proximité des commerces, des écoles, des espaces verts, des transports… et des équipements collectifs. Il est aussi important de raisonner en termes de cible. Si vous comptez louer pour des étudiants par exemple, privilégiez un bien situé à proximité du centre-ville ou d’une université.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Une règle de vie pour votre épargne : 10% !

Par ailleurs, il ne faut pas négliger la demande locative. Pour mettre toutes les chances de votre côté, optez pour un logement situé dans une ville qui attire de nouveaux habitants, une région dynamique où les entreprises s’y installent ou encore un campus universitaire.

Lire plus : Les 9 points fort de l’Investissement Immobilier

Que ce soit dans le neuf ou ancien, la règle d’or est de toujours se projeter, visiter le bien immobilier et étudier le marché locatif. Il est aussi conseillé de prendre l’avis des professionnels. Et si jamais vous avez une question à nous poser, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire en bas de cet article. Notre équipe vous répondra très rapidement.

À notre succès !

M.

Investir dans un logement ancien ou neuf ?
Logo mes secrets en immobilier - investissements
Partager l'article :

6 Comments

  • Tatiana

    On a investi l’année dernière dans un bien ancien, on a évalué les travaux qui ont bien augmenté ensuite avec le devis et qui ont encore augmenté avec les mauvaises surprises donc pour l’ancient, il faut vraiment se méfier et se caler une bonne grosse marge de manoeuvre pour les travaux sinon ça fait vite mal….

  • Virgo

    Merci pour cet article limpide et argumenté. J’ai une question de néophyte sur la location de l’ancien 🙂 Tu dis que le plus rentable est de louer à des étudiants dans l’année, puis en meublé touristique l’été. Mais est-ce que le risque de ne pas trouver preneur l’été ne compense pas négativement la rentabilité ? Et le fait de louer à des étudiants ne limite-t-il pas, de fait, le montant du loyer ? Merci pour cet article !

  • Nicolas

    Perso j’avoue qu’au moment d’investir dans l’immobilier je ne voulais pas d’un bien “neuf” redoutant la mauvaise affaire niveau prix, mais je n’ai jamais été attiré par l’ancien (peur des travaux) même si je sais qu’il y a de belles offres à saisir… Mais voilà je ne suis pas manue et n’ai pas l’âme d’un chef de chantier. Du coup j’ai investi dans un bien de 10 ans après l’avoir visité bien entendu 🙂 Merci pour ces conseils en tous cas !

  • geoffrey

    Merci. pour cet article.
    A savoir qu’il ne faut pas négliger le temps à consacrer à l’achat d’un bien immobilier.
    En particulier quand on veut optimiser l’occupation en louant à des étudiants puis en location saisonnière. La rentabilité est certes plus forte, mais l’implication de propriétaire aussi !

    La colocation, l’habitat participatif est une forme très intéressante, en particulier dans la période que l’on connaît actuellement.

  • Mylène

    Bonjour Matthieu,
    Merci pour cet article.
    Je comprends mieux quels sont les avantages de chaque cas.
    Comme d’habitude il n’y a pas de réponse toute faite, tout dépend de sa situation et de ce que l’on recherche.
    Je prends note des bons conseils que tu viens de prodiguer.

    Au plaisir d’une prochaine lecture.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ipsum quis, eget leo eleifend vulputate, id non

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre " 30 minutes et l'immobilier devient un jeu d'enfant "